Être maçon sans problèmes de dos ? Pourquoi pas ?

Wim Deloof
15 avril, 2020

Rugklachten

 

Saviez-vous que les travailleurs du secteur de la construction courent plus de risques de souffrir de maux de dos ? Probablement. Ça vous étonne ? Sans doute pas.

Le problème des maux de dos ? Ils ne guérissent jamais complètement. Et si votre travailleur en souffre en continu, c’est comme si vous l’aviez perdu. Ce que vous en tirez ? Des frais d’indemnités et d’allocations, une perte de productivité et une charge de travail accrue pour le reste de l’équipe.

Le mot d’ordre : prévenir les maux de dos. Mais comment ?

 

Procédez toujours de manière réfléchie

Revenons à ce bon vieux principe : dans le domaine de la construction, rien ne vaut une bonne feuille de route pour prendre la prévention et la sécurité à bras le corps.

  • Analysez les risques. Renseignez-vous sur les situations à l’origine des maux de dos dans votre entreprise. Et découvrez les risques à prévenir au plus vite.
  • Cherchez des solutions. Imaginez des mesures adéquates pour prévenir ces risques.
  • Appliquez les mesures et assurez un suivi. Vérifiez enfin que les mesures choisies ont l’effet escompté.

Plus d’infos ? Plongez-vous dans la brochure

Vous souhaitez de plus amples informations sur la prévention des maux de dos ? Parcourez cette brochure de Constructiv. Vous y trouverez :

 

  • des explications de cet article de blog ;
  • une check-list pour l’analyse des risques ;
  • une vue d’ensemble des principaux facteurs de risque ;
  • une foule de conseils pratiques pour vos travailleurs.

De nombreuses solutions comme source d'inspiration

Vous trouverez déjà ci-dessous neuf solutions pratiques. Elles ont trait à l’organisation du travail, à l’agencement de votre chantier ou à la formation de vos collaborateurs.

  • Utilisez un dispositif de mélange automatisé avec silo. Vos travailleurs n’auront plus à soulever et vider manuellement les sacs de ciment dans la bétonneuse.
  • Utilisez des murs préfabriqués placés par une grue. Vous éviterez que vos travailleurs doivent soulever des blocs et les maçonner à la main.
  • Utilisez une grue ou un autre dispositif automatique pour soulever et déplacer les charges.
  • Servez-vous de moyens de transport comme une brouette ou un diable, un chariot élévateur ou un chariot à palettes manuel.
  • Demandez à vos travailleurs d’alterner entre travaux lourds et légers. L’idéal pour permettre à leurs muscles mis à l’épreuve de se reposer.
  • Utilisez des surélévations fixes ou mobiles sur votre chantier. Sans quoi vos collaborateurs devront toujours poser les charges et les outils au sol.
  • Limitez les vibrations d’un véhicule en optant, par exemple, pour un système de suspension. Demandez à vos travailleurs d’adopter la position adéquate et de régler correctement le dossier du siège conducteur.
  • Fournissez des protège-genoux à vos travailleurs. Ils pourront ainsi travailler à genoux ou s’accroupir et protégeront leur dos sans malmener leurs genoux.
  • Sensibilisez vos travailleurs aux risques et aux situations dangereuses. N’hésitez pas à organiser une formation sur le terrain, pour que ces informations leur soient vraiment utiles.

Vous voulez d’autres solutions pratiques ? Cette brochure de Constructiv vous fournira une belle vue d’ensemble.

Signez la charte de sécurité

Engagez-vous pour moins de stress et plus de sécurité sur vos chantiers : signez la charte de sécurité. Votre nom et celui de votre entreprise apparaîtront ici, parmi ceux d’autres entrepreneurs bienveillants.

Voir les commentaires ( )

Recevez les News Safety My Priority

Inscrivez-vous à notre newsletter Safety My Priority News et restez informés de toutes nos actualités autour de la sécurité ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.