Que devez-vous savoir sur la signalisation de chantier ?

Wim Deloof
7 octobre, 2020

Tout comme la signalisation routière permet aux usagers de la route de circuler en toute sécurité, la signalisation de chantier accroît la sécurité du lieu de travail pour vos collaborateurs et toutes les personnes concernées. Mais quelles sont vos obligations, en tant qu’employeur ? Et quels sont les types de signalisation ? Réponses dans ce blog.

Vos obligations en tant qu’employeur

En tant qu’entrepreneur, vous êtes légalement tenu de placer des panneaux si votre lieu de travail présente des risques de sécurité impossibles à prévenir au moyen d’équipements de protection collective ou de mesures préventives.

En outre, vous devez informer vos travailleurs de toutes les mesures liées à la signalisation et les former à cet égard. Expliquez-leur la signification des panneaux et la manière de les appréhender.

Principes généraux

Vous savez certainement qu’il existe différentes couleurs de sécurité. Chaque couleur a une ou plusieurs significations :

  • rouge àpanneaux d’interdiction, danger/alarme, matériel et équipement de lutte contre l’incendie ;
  • jaune ou jaune orangé àpanneaux d’avertissement ;
  • bleu àpanneaux d’obligation ;
  • vert àsituation de sécurité, panneaux de sauvetage et de premiers secours

Veillez à ce que les éléments suivants ne compromettent pas l’efficacité de votre signalisation :

  • la présence d’autres panneaux qui perturbent la visibilité ou l’audibilité. Conseil : ne placez pas trop de panneaux trop proches les uns des autres ;
  • une mauvaise conception, une signalisation insuffisante, un positionnement peu judicieux ou un mauvais état. Conseil : nettoyez régulièrement votre signalisation.

Plus d’informations

Ce blog ne compile qu’un aperçu des informations. Vous voulez en savoir plus ? Lisez ce dossier Constructiv sur la signalisation de sécurité et de santé.

Règles relatives aux différentes signalisations

Panneaux de signalisation

La couleur et la forme des panneaux de signalisation varient selon l’objectif. Il en existe cinq types :

  • panneaux d’interdiction : ronds ; pictogramme noir sur fond blanc, bord rouge et bande de gauche à droite au-dessus du pictogramme, à 45° par rapport à l’horizontale. Exemples : « Entrée interdite aux personnes non autorisées » ou « Défense de fumer » ;
  • panneaux d’avertissement : triangulaires ; pictogramme noir sur fond jaune, bord noir. Exemple : « Matières explosives » ou « Matières toxiques » ;
  • panneaux d’obligation : ronds ; pictogramme blanc sur fond bleu. Exemples : « Protection obligatoire des yeux » ou « Protection obligatoire des mains » ;
  • panneaux de sauvetage : rectangulaires ou carrés ; pictogramme blanc sur fond vert. Exemple : emplacement ou direction d’une sortie de secours ;
  • panneaux concernant l’équipement de lutte contre l’incendie : rectangulaires ou carrés ; pictogramme blanc sur fond rouge. Exemple : « Extincteur », « Échelle » ou « Lance à incendie ».

 

 

Faites en sorte que le panneau soit bien visible en le montant au bon endroit et à la bonne hauteur. Et retirez-le dès qu’il n’est plus nécessaire/pertinent/actuel.

Signalisation sur les récipients et tuyauteries

Vous utilisez des récipients pour travailler avec des substances ou des préparations dangereuses, ou pour les stocker ? Ou certaines conduites contiennent ou transportent des substances ou préparations dangereuses ? Étiquetez la (les) face(s) visible(s). A fortiori aux endroits les plus dangereux, tels que les vannes et les points de raccordement.

Utilisez, pour ce faire, un matériau rigide ou autocollant, voire une peinture.

Vous stockez de grandes quantités de substances ou préparations dangereuses dans un lieu, un local ou un espace clos ? Signalez-le par un panneau d’avertissement (par exemple : « Danger ») près du lieu d’entreposage ou sur la porte d’accès. Sauf si l’étiquetage de l’emballage ou des récipients individuels suffit.

Indication du matériel de lutte contre l’incendie

La couleur d’identification du matériel de lutte contre l’incendie est le rouge. Assurez-vous que l’équipement (et éventuellement l’emplacement ou l’accès) soit également de cette couleur. Et utilisez le panneau de signalisation afférent si nécessaire.

Obstacles, zones dangereuses et voies de circulation

Comment signaler un danger dû à des obstacles ou à la chute d’objets ? Avec des panneaux alternant le jaune et le noir, ou le rouge et le blanc.

Il est parfois important de marquer les voies de circulation. Tracez une ligne continue à l’aide d’une couleur bien visible.

Panneaux lumineux

La lumière émise par un signal doit provoquer un contraste lumineux suffisant pour être visible, mais pas au point d’éblouir.

Bon à savoir : les signaux lumineux peuvent être continus ou intermittents. Vos signaux sont hybrides ? Utilisez le signal intermittent pour indiquer, par rapport au signal continu, un niveau de danger plus élevé ou une urgence accrue.

Vous utilisez un signal lumineux en cas de danger grave ? Assurez-vous d’avoir une ampoule auxiliaire.

Autres signaux

Parmi les signaux, épinglons les signaux acoustiques. Ceux-ci doivent être plus forts que le bruit ambiant, mais pas au point de causer des lésions auditives. Vous devez également pouvoir les distinguer facilement des autres signaux et sons.

Il existe également des règles pour les communications verbales. Elles doivent notamment être aussi courtes, simples et claires que possible.

Enfin, les signaux gestuels. Les gestes codés sont multiples (voir pages 17 et 18 de ce dossier Constructiv). Lever le bras droit, la paume droite vers l’avant, signifie « stop ». Lever les deux bras, les paumes de mains vers l’avant, annonce un danger.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans ce dossier Constructiv sur la signalisation de sécurité et de santé.

Charte de sécurité

Démontrez votre volonté à offrir un cadre de travail sûr à vos ouvriers et signez la charte de sécurité. Votre nom et le nom de votre entreprise apparaîtront ici, parmi les noms des autres entrepreneurs engagés.

Voir les commentaires ( )

Recevez les News Safety My Priority

Inscrivez-vous à notre newsletter Safety My Priority News et restez informés de toutes nos actualités autour de la sécurité ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.