Des bruits et des vibrations sur le chantier ? Gardez vos ouvriers en toute sécurité

Wim Deloof
23 mars, 2021

Les bruits et les vibrations sont inévitables sur les chantiers. Découvrez comment protéger au mieux vos ouvriers. Et évitez les problèmes de dos et d'audition, ainsi que la maladie de Raynaud.

Comment limiter les dommages des bruits et des vibrations sur les chantiers

S'il y a bien une chose que vous ne pouvez pas éviter sur un chantier, c'est le bruit. Toutes ces machines et engins de chantier bombardent les oreilles de vos ouvriers.

Un autre problème inévitable : les vibrations des tronçonneuses ou des véhicules de chantier, par exemple. Ces vibrations sont également nocives : pour la colonne vertébrale, les os et les articulations, et oui, même pour la circulation sanguine.

Dans ce blog, découvrez comment protéger vos travailleurs contre toutes ces nuisances.

 

Limitez les vibrations

Quels sont les effets indésirables des vibrations ? Des problèmes de dos, une arthrose du coude douloureuse et la maladie de Raynaud. Cette maladie entraîne une mauvaise circulation sanguine dans les mains et une sensation de « doigt mort ».

Quelques mesures de prévention :

  • Fournissez à vos travailleurs des gants absorbant les vibrations ou des poignées rembourrées. Elles permettent de rendre les vibrations moins difficiles à supporter.
  • Organisez des temps de repos et de travail fixes, ou introduisez une rotation des tâches. Ainsi, vous réduisez l'exposition de vos travailleurs aux vibrations.
  • Utilisez des véhicules équipés de sièges à ressorts et/ou d'une cabine de commande à ressorts.
  • Dans la mesure du possible, travaillez avec des outils télécommandés, comme des machines commandées à distance.

Vous désirez avoir plus de solutions ou d'explications ? Jetez un coup d'œil à cette brochure de Constructiv sur les vibrations et le bruit.

 

 

Minimisez le bruit

Le bruit, en soi, ne constitue pas un problème. Il ne devient dangereux que quand il atteint 80 décibels. Et cela se produit souvent sur un chantier.

Quelques conseils :

  • Fournissez des bouchons ou des protections d'oreilles à vos ouvriers.
  • Utilisez d’autres méthodes de travail nécessitant une exposition moindre au bruit. Par exemple, remplacez le rivetage par une méthode de soudure non bruyante.
  • Installez des bâches qui absorbent le bruit.
  • Couvrez la source du bruit.
  • Prévoyez des pauses et répartissez les tâches bruyantes entre plusieurs travailleurs.
  • Informez vos travailleurs des risques, des mesures préventives, de la façon de porter leurs protections auditives, etc.

Vous désirez avoir plus de solutions ou d'explications ? Jetez un coup d'œil à cette brochure de Constructiv sur les vibrations et le bruit.

 

Signez la charte de sécurité

Montrez votre engagement pour moins de stress et plus de sécurité sur le site et signez la charte de sécurité. Votre nom et celui de votre entreprise apparaîtront alors ici, parmi les noms des autres entrepreneurs et partenaires de construction engagés.

Voir les commentaires ( )

Recevez les News Safety My Priority

Inscrivez-vous à notre newsletter Safety My Priority News et restez informés de toutes nos actualités autour de la sécurité ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.