Construction : le nombre d’accidents du travail avec incapacité a baissé de 14 % en 5 ans

Wim Deloof
28 avril, 2021

Entre 2014 et 2019, le nombre d'accidents du travail dans la construction avec au moins un jour d'incapacité a baissé de 14 %, alors que si l’on prend en compte tous les secteurs, ce nombre a baissé d’un peu plus d’1 % durant la même période. C'est ce que révèle une analyse de la Confédération Construction, sur la base des chiffres de FEDRIS. En cette journée internationale de la sécurité et du bien-être au travail, la fédération sectorielle, en collaboration avec les partenaires de la construction de la liaison de l'Oosterweel, a accroché des banderoles sur l'un de ces chantiers pour mettre davantage en lumière la campagne de sensibilisation « Safety My Priority ».

 

La nombre d'accidents entraînant au moins un jour d'incapacité de travail baisse dans le secteur de la construction, c'est une bonne nouvelle. En 5 ans, ce chiffre a baissé de 14,2 %, selon les chiffres de FEDRIS, l'Agence fédérale des risques professionnels. Durant la même période, le nombre d'accidents de travail avec incapacité a baissé d'à peine 1,1 % dans tous les secteurs.

 

« Et pourtant, la construction doit encore faire mieux en ce qui concerne la sécurité », insiste Niko Demeester, directeur-général de la Confédération Construction. « Au niveau européen, notre pays se situe dans le ventre mou, mais notre objectif est de nous placer dans le peloton de tête, occupé par les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l'Irlande et la Suède, où les ouvriers de la construction ont deux fois moins de risques d'avoir un accident du travail. »

CONSTRUCTION

 

Accidents avec au moins 1 jour d'incapacité

Évolution

Accidents ayant entraîné la mort

Évolution

2014

10 369   16  

2015

9827 -5,3 % 14 -12,5 %

2016

9692 -1,4 % 19 +35,7 %

2017

9348 -3,6 % 12 -36,9 %

2018

9182 -1,8 % 18 +50 %

2019

8899 -3,1 % 9 -50 %

TOUS LES SECTEURS

 

Accidents avec au moins 1 jour d'incapacité

Évolution

Accidents ayant entraîné la mort

Évolution

2014

68 988   59  

2015

66 532 -3,6 % 71 +20,3 %

2016

69 176 +4 % 66 -7,1%

2017

69 245 +0,001 71 +7,6 %

2018

70 256 +1,5 % 81 +14 %

2019

68 231 -2,9% 57 -29,7%

Tout accident est un accident de trop ! La Confédération Construction a donc lancé la campagne de sensibilisation Safety My Priority en 2019. Cette campagne insiste sur l'importance de la sécurité sur, depuis, et vers les chantiers, pour tous les entrepreneurs de la construction. Un magazine et un site Internet, www.safetymypriority.be, y sont également dédiés, et les entrepreneurs auront ainsi la possibilité de signer une charte par laquelle ils s'engagent à donner la priorité absolue à la sécurité sur tous les chantiers et pour toutes les activités, ainsi qu'à un comportement sûr, tant de la part de leur propre personnel que de leurs sous-traitants ou de leurs partenaires. Entre-temps, près de 2600 entreprises de construction ont signé cette charte.

Aujourd'hui, à l'occasion de la journée internationale de la sécurité et du bien-être, la Confédération Construction, en collaboration avec les partenaires de construction de la liaison de l'Oosterweel (THV Rinkoniên, composé de Artes Roegiers, Artes Depret, Cit Blaton, Stadsbader et Mobilis) a accroché des banderoles sur l'un des chantiers de l'Oosterweel. « Même sur ce chantier du siècle, qui est assez complexe, la sécurité est cruciale », conclut Niko Demeester, directeur-général de la Confédération Construction.

 

Voir les commentaires ( )

Recevez les News Safety My Priority

Inscrivez-vous à notre newsletter Safety My Priority News et restez informés de toutes nos actualités autour de la sécurité ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.